Le pouvoir obscur d'Hitler

Dossier sur Auschwitz 60 après

>De la persécution à l'extermination
L'engrenage du génocide
>
Les anges exterminateurs
Le grand psychiatre Boris Cyrulnik n'était qu'un enfant
>
Jean Lemberger, résistant FTP-MOI, survivant
«Nous n'irons pas à la mort comme des moutons à l'abattoir»
>
Henri Borlant, déporté à 15 ans, survivant
«Maman chérie, il paraît que nous partons en Ukraine...»
>
Vichy et les juifs
>
Il y a soixante ans, les camps étaient libérés
Auschwitz et nous
Images de l'horreur

En pleine actualité avec le film "la chute" d'Olivier Hirschbiegel actuellement sur nos écrans, retraçant les derniers jours du despote du siècle dernier, Hitler, revient toujours la même question, comment un peuple aussi civilisé , si friand de culture, de raffinement, que le peuple allemand, a pu suivre cet homme inculte et vulgaire, rien qu'au son de sa voix, j usqu'à la destruction totale de l'Allemagne, faisant plus de 60 millions de morts à travers le monde, dont 6 millions de juifs,
et un million d'enfants ?

Quel était donc le pouvoir terrifiant d'Hitler ? Cet homme qui a su plonger le monde dans le chaos, qui a exercer son talent oratoire, dans ces tavernes de Vienne, habitué qu'il était, pilier de ces établissement où coulait à flot la bière pour cette jeunesse, déjà imprégnée de l'odeur de ce qui allait devenir le nazisme,venant à leur tour , déverser des propos plus moins cohérents, devant des atablés plus ou moins conscients, et lui tentant de noyer ses échecs successifs, notamment, son entrée aux beaux arts, la mort de sa mère qu'il n'a pas su pleurer, événement déclencheur, enfin son entrée dans les ordres (Hitler voulait devenir prêtre) , pour finalement réussir à faire rentrer le monde dans le sien, processus qui le poussera à la folie entraînant son peuple tout entier dans cet enfer dont il a prétendu vouloir le sortir.

Certains spécialistes, de nombreux psychiatres, affirment que le pouvoir d'Hitler était dans sa voix.
Il semble, selon des études d'éthnologies, réalisées par différents chercheurs, que le peuple allemand de nature discipliné, se soumet à la voix "du chef "pour autant que celui-ci crie plus fort que les autres.

Mais est-ce suffisant comme explication ? Croire que seuls ses talents oratoires et sa voix, aient pu transformer à ce point le visage de l'humanité ?

Il est dit que lorsqu'aucune explication dite rationnelle, ne paraît satisfaisante, il nous faut, rompant avec les bonnes habitudes cartésiennes enseignées dans nos chères facultés, se rapprocher tant soit peu, d'une explication irrationnelle, voire ésotérique.

Mais comment imaginer qu'un homme détruisant systèmatiquement tout ce qui se rapporte au sacré, au rite, au clan, aux communautés grandes et petites, ait pu avoir un lien quelconque avec une autre communauté - toutefois jamais pourchassée par les nazis - celle des puisssances de l'ombre ?

Après tout, pourquoi pas ? Sinon comment expliquer q'un pilier de taverne a pu tenir le monde sous sa coupe, tant d'années ? (ce serait bien la preuve qu'un autre monde existe, mais aussi qu e n'importe quel autre fou peut de nouveau l'asservir à des desseins funestes, car rien n'a pu empêcher un homme, un seul de tenter de détruire le monde.

Croire que les moyens communications de l'époque n'étaient pas suffisants pour nous tenir informés ,n'est pas vrai, nombre de films, de photographies, enregistrement de cette période nous démontrent le contraire.
Tous savait mais personne ne pouvait, tant était grande leur impuissance, et sans l'intervention d'un jeune soldat américain d'origine jamaïcaine, bien insignifiant quant à son grade, seulement doté d'un pouvoir de médiumie connue par chance, par ses supérieurs hériarchiques, nous serions peut-être, tous, à l'heure qu'il est , allemands, car le débarquement n'aurait pas eu lieu ....


Claudine Douillet

Notre prochain article traitera des liens d'Hitler avec les pouvoirs de l'ombre.