Une alternative contre la violence

En direct de Jérusalem, Yona Dureau a souhaité pour les lecteurs d'Alliance nous faire part d'un témoignage d'une ses amies , chinoise, Yasouko qui vit depuis 15 ans en Israël, et a participé à la manifestation de soutien d'aide humanitaire pour les palestiniens,qui s'est déroulée hier prés du point de Meguido,

Alliance - Yasouko bonjour,

Yasouko - Shalom Alliance.

Alliance - Pouvez vous nous raconter comment s'est passé hier cette manifestation de soutien d'aide humanitaire pour le peuple palestinien ?

Yasouko - Il y a eu tout d'abord une annonce dans le journal Ha'aretz, jeudi dernier, faisant appel à tous ceux qui souhaitent venir en aide aux palestiniens à Djenin, cette annonce émanait du mouvement Ta'Ayouch mouvement pour la co-existence des deux peuples dont 300 israèliens juifs et arabes font déjà partie.
Et hier, samedi tôt , le matin, prés de 30 camions venant de grandes villes d'Israël comme Haifa, Tel-Aviv Jérusalem ont livré à la population palestinienne, vivres, médicaments , couvertures et eau.
Cette initiative d'aide humanitaire ne veut pas être associée à un mouvement politique quelconque, mais plutôt comme une alternative contre la violence... Tout s'est passé dans le plus grand calme et sans aucun incident.

Alliance - Quelles organisations ce sont jointes aussi à cet appel ?

Yosama - Beaucoup, entre autre une récente "le bloc pour la paix" "les femmes en noires" pour ceux que j'ai pu reconnaître ...

Alliance- Les femmes en noires font elle partie de l'association des mères pour la paix ?

Yona - non, c'est un autre mouvement qui manifeste silencieusement tous les shabbat (samedi) dans les rues de Jérusalem pour dénoncer la violence.

Alliance- Cette initiative d'aide humanitaire est-elle ponctuelle, ou va-t-elle être renouvellée et si oui quand ?

Yasouko - Elle sera renouvellée dés la semaine prochaine, c'est une forme de manifestation silencieuse de la part de israèliens contre la violence qui sévit dans les territoires.

Alliance- Est ce que cette information a été relayée par les médias en Israel ?

Yona - Mlaheureusement non. J'ai lu toute la presse jusqu'a ce matin, trés peu on en fait l'écho...Il important à noter que cette initiative ne se veut pas politique, et n'est pas une manifestation contre Sharon, c'est une aide humanitaire de la part du peuple israèlien.

Alliance- Est ce que la France peut aussi apporter un soutien à la population palestienne ou est ce une intiative uniquement israèlienne ?

Yona - Je pense, au contraire, qu'il erait souhaitable que les donnateurs juifs de France se fassent connaître par l'association Ta'Yaouch , Pour cela il faudrait contacter directement l'organisation Ta'Ayouch.
Alliance - Merci à vous deux et à bientôt.
propos recueillis par Claudine Douillet

Cette interview sera aussi disponible en audio.