Yona Dureau: Les Tanzim du Fatah terrorisent la population palestinienne

d'après plusieurs sources, radio Israëlienne, et Aron Lerner, (IMRA)
La Radio israëlienne rapporte aujourd'hui que les forces de sécurité confirment que les Palestiniens vivant à Béthlehem et à Beit Jalah sont si frustrés par le règne de terreur institué par les Tanzim de Yasser Arafat au point d'en arriver à transmettre aux Israëliens des informations pour arrêter les attaques contre Israël.

Les Palestiniens ne sont pas seulement concernés par le feu de réplique que les attaques des Tanzim attirent sur des zones habitées, ils se plaignent aussi de la violence des Tanzim contre leur propre communauté.

Récemment, une jeune Palestinienne fut violée par des Tanzim dans un club de Tanzim à Beit Jalah. La famille de la jeune fille la tua afin de laver l'opprobe et la honte que son viol répandait sur la famille. Aucun action ne fut entreprise contre les violeurs.
Les Tanzim du Fatah ne font pas seulement régner la terreur par une violence qui ne se contient plus, ou par des actions qui attirent des représailles israëliennes. Ils opèrent aussi selon un système classique de racket auprès de toutes les petities entreprises locales et commerces.
Enfin ils touchent des paiements de la part de l'Autorité palestinienne pour les attaques effectuées contre Israël, et ils constituent ainsi une des cartes permettant à Yasser Arafat d'exercer sa violence contre Israël, tout en prétendant ne pas avoir été l'auteur de ces attaques.
Le contrôle d'Arafat sur ces groupes est donc total, et financier autant que hierarchique. Dans le contexte actuel de violence, on appréciera les démentis trompeurs de l'Autorité pelastinienne.