l'ombre ambrée
 
 
                     explose dans les décombres de l'oeil
au milieu d'une galaxie
aussi tôt
la naissance d'un geste ultime
rempli le corps
d'écume le savoir
la goutte et puis
le seul
et puis plus rien de tout cela
s' ajoute au néant
n'apparaîtra
qu'au septième mot
entouré d'une vision de Roi
le longs de ce rivage en pages
 d'une fraternité d'une lecture d'une mêche
dans l'intîme infîme mouvement de cette soie
et ce corps
quel peut-être alors
ce langage sans dire
sans touché sans
sangs doux rivage
reviens, et puis tiens
un lien vers un rien
que c'est bien
tiens, le rivage
 qui reste sage.......
                    
                     Patrick Pitteman.

précédent et suivant

                   

 

Pour écrire a Patrik Pitterman

PAAP@village.uunet.be